Le processus de la saponification à froid

C’est une méthode ancestrale, économe en énergie, qui permet de préserver les qualités nutritives des huiles végétales. Elle permet ainsi d’obtenir des savons naturellement riches en glycérine dans le respect du film hydrolipidique de votre peau. Cette méthode permet de fabriquer des savons bons pour votre peau et pour l’environnement.

Dans la pratique les étapes de fabrication sont :

– mélanger des corps gras (huiles et beurres [exclusivement végétaux dans ma savonnerie]) avec un alcali : hydroxyde de sodium (soude caustique) ou potasse selon si l’on veut obtenir un savon solide ou liquide => un procédé chimique se produit qui transforme ces ingrédients en savon et en glycérine. Une partie des huiles ne seront pas saponifiées (elle n’auront pas réagi avec la soude), c’est ce qu’on appelle les insaponifiables que vous retrouvez en surgras [au moins 6% de surgras dans les savons que je propose].

– mouler la pâte à savon ainsi obtenue

– démouler et couper les savons. Au bout de 24 à 48h la totalité de la soude sera transformée et il n’en restera plus dans le savon obtenu. Le processus de saponification est terminé.

– séchage de 4 à 6 semaines parfois plus pour certaines recettes

Ce procédé lent va permettre à la saponification de se terminer tranquillement et de garder les bienfaits des huiles et beurres qui la composent.